Banniere



Les anciens numéros de



numero 1

Toujours disponible au prix de 6 € + 1,35 € frais de port


Allèz, v’là la lisse dè ç’qu’on trouve das la r’vue...

P. 6.   Jean Mergeai : Pour la défense, l’illustration et la conservation de notre langage gaumais.

P. 9.    Léon Gillet : Ç’atout l’bon taps...

P. 13. Lucien Rossignon : Véci quéqu’s histoires sus les gendârmes. 1re partie.

P. 19.    Nestor Marchal : El charlatan.

P. 23.    Jean Mergeai : El câgneux.

P. 25.    Roger Saussus : Tata Bertha.

















numero 2

Toujours disponible au prix de 6 € + 1,35 € frais de port

V’là c’qu’on trouve touci :

- S.O.S.! Le «Gaumais» (port d’attache Virton) est en détresse dans la mer de Babel., pau Lucien Rossignon (en français)                         p.  4.
- Note Djoseuf est roûley, pau Henri Jacob                                    p.  9.
- Gare à l’ inspection, pau Jean Mergeai                                       p. 13.
- L’carbeau, lu r’naud...et l’froumatch’ d’Orvaulx, par
Georges Théodore                                                                          p. 25.
- Histoires de gendârmes 2e partie, pau Lucien Rossignon             p. 29.
- La cinquième saison..., pau Georges Themelin                            p. 33.
- Enne messe dé jeunesse à Sî-mad (das m’taps), pa l’Alphonse
 Lescanne (A. Vichaurue)                                                                 p. 41.
- In histoire dè poiches... racontée pa l’Frego                                   p. 45.
- Notes philosophiques (en français), dè l’Edouard Ned                   p. 46.

Su l’ mini-CD : (enregistremats 1 èt 3, fâts pa l’Dany Berque; 2, pa la Josette Vinot. La Flauve : Frego.
1.    Note Djoseuf est roûley, dit pa l’auteur, Henri Jacob.
2.    Enne messe dé jeunesse à Sî-mad , d’Alphonse Lescanne,
dit pa l'Yvan Guillaume.
3.    L’èvacuâtion, texte du père Cadrol (Albert Colard) mis en musique et chanté pa l'Jean-Claude Watrin (1975.) Les monologues gaumais du Père Cadrol, Ed. Chouette Province.
4.    Les pt’its poiches, flauve gaumaise dite par Frego.

Retour à la page « Vès l'compernez co? »